l.georges online

work ‘n’ shit
November 26th, 2013 by admin

FGSM2 – Résumé N°3

Voici une proposition de résumé.

Cet article, publié dans New Scientist en 2013 traite des nouveaux thérapies pour les mélanomes avancés.

Normalement identifiées et éliminées par les lymphocytes T, les cellules cancéreuses ont trouvé le moyen de se cacher en développant à leur surface un ligand. Ce dernier active un récepteur nommé PD-1 sur le lymphocyte T qui va considérer que la cellule est normale.

Trois anticorps ont été développés afin de bloquer cette interaction. En Californie (UCLA) et à New York, les chercheurs ont testé des médicaments appelés Lambrolizumab, et Nivolumab respectivement. Dans les deux cas pour plus d’un tiers des cas le volume des tumeurs a été divisé en deux. Un troisième anticorps qui vise le ligand plutôt que le récepteur PD-1 a produit des résultats aussi impressionnants.

Ces thérapies marchent parce que, à la différence de la chimio et la radiothérapie, elles ravivent le système immunitaire du patient.

Ces trois essais seront maintenant élargis, et complétés par des thérapies génétiques visant à améliorer la capacité des lymphocytes T à reconnaître et détruire des cellules cancéreuses, et l’approche sera également étendu à d’autres cancers.