l.georges online

work ‘n’ shit
November 6th, 2012 by admin

FGSM2 groupes 23 et 24

Cet article de New Scientist magazine traite de l’utilisation des signaux sans fil dans le domaine médical.  En effet, des équipes de chercheurs dans différentes universités étudient comment contrôler les cellules à l’aide de ces signaux et toutes les utilisations potentielles.

Sarah Stanley & Jeffrey Friedman, à Rockerfeller Uni, NY travaillent sur la fonction interrupteur où une onde électromagnétique déclenche un processus biochimique, ainsi que sur la synthèse de protéines qui peuvent jouer un rôle dans différents processus.  Ainsi ils ont pu contrôler la production et libération d’insuline à l’aide de ces ondes.

De même, à Montréal, Sylvain Martel étudie la diffusion des médicaments en utilisant comme vecteur de transit des bactéries qui sont influencées par les champs magnétiques, pour que les produits atteignent le site ciblé.

L’équipe de Joseph Jacobson, à MIT utilise plutôt des nanoparticules métalliques qui permettent l’absorption d’énergie électromagnétique, ce qui provoque des changements biochimiques dans les cellules, notamment l’activation des gènes.

Pour Arnd Pralle et son équipe à Buffalo, NY, c’est la paroi des cellules qui est visée.  Ils travaillent sur la conduction de chaleur qui ouvrirait les pores dans la paroi permettant ainsi de contrôler le flux ionique, et ouvrant la voie à beaucoup d’autres utilisations.

Il est également possible d’utiliser les ondes électromagnétiques pour changer la forme des cellules, et c’est l’axe de travail de Don Ingber à Harvard.  Cette approche pourrait être utilisé pour induire l’apoptose dans des tumeurs par exemple, influencer le développement des cellules souches, ou modifier le système immunitaire)

Bien que ce ne soit pas encore prouvé, il y a un risque éventuel pour la santé posé par les signaux électromagnétiques qui doit être évalué.  De même il faut se protéger contre le risque de piratage des signaux et les conséquences que cela pourrait produire.  Mais au vu des bénéfices potentiels, le jeu en vaut la chandelle.